Ensemble Scolaire Mariste
Bury-Rosaire (95 Val-d’Oise)

Sous contrat d’association avec l’État - de la maternelle à Bac +3

Contact

Le Rosaire (Saint-Leu-La-Forêt)

39, rue Général de Gaulle 
95320 Saint-Leu-La-Forêt 

ECOLE

Téléphone : 01 34 18 38 05 
Courriel :
ecole@bury-rosaire.fr 

COLLEGE

Téléphone : 01 34 18 38 00 
Courriel :
collegerosaire@bury-rosaire.fr 

Notre-Dame de Bury (Margency)

1, avenue Georges-Pompidou 
95580 Margency 

Téléphone : 01 34 27 38 00 
Courriel Collège :
collegebury@bury-rosaire.fr 
Courriel Lycée :
lycee@bury-rosaire.fr 

Bury SUP (Margency)

3 Avenue du 18 Juin 
95580 Margency 

Téléphone : 01 34 27 38 10 
Courriel :
burysup@bury-rosaire.fr 

Scolinfo
Pour accéder au site Scolinfo, cliquez sur l'image ci-dessous: Scolinfo
Connexion plateforme
Actualités
Accès aux mails
Accès à l'intranet
Vous êtes ici: Page d'accueil > Actualités > ECHANGE MUNICH - Devoir de mémoire au camp de concentration de Dachau

Pour mémoire, le camp de concentration de Dachau a été ouvert le 22 mars 1933, quelques semaines seulement après l’arrivée au pouvoir d’Hitler. Dans ce lieu qui se voulait être un modèle pour tous les autres camps de concentration nazis, plus de 200 000 êtres humains originaires de trente nations  furent privés de liberté, torturés, affamés, exploités, assassinés ou victimes d’expériences pseudo-médicales.  Juifs, témoins de Jéhovah, homosexuels, opposants allemands ou autrichiens au régime nazi,  Roms, Polonais, Tchèques,  Républicains espagnols, prisonniers de guerre soviétiques, résistants dont Edmond Michelet, Georges Charpak ou le Général Charles Delestraint, mais aussi 2720 prêtres catholiques et protestants comme l’archevêque français Gabriel Piguet, et bien d’autres encore, célèbres ou anonymes. Au moins 41 500 personnes périrent à Dachau. Le camp resta en activité douze longues années, jusqu’à sa libération par l’armée américaine, le 29 avril 1945.  

73 ans se sont écoulés mais le devoir de mémoire est aujourd’hui plus que jamais nécessaire car si on en croit un sondage réalisé en France en décembre dernier, 21% des 18-24 ans disent ne pas avoir  entendu parler de la Shoah.

Monique Vriet, professeur d’allemand au lycée

Je n’ai rien dit, poème écrit en détention à Dachau par le pasteur allemand Martin Niemöller

Quand ils sont venus chercher les communistes, je n’ai rien dit, je n’étais pas communiste,

Quand ils sont venus chercher les syndicalistes, je n’ai rien dit, je n’étais pas syndicaliste,

Quand ils sont venus chercher les juifs, je n’ai rien dit, je n’étais pas juif,

Quand ils sont venus chercher les catholiques, je n’ai rien dit, je n’étais pas catholique,

Et puis, ils sont venus me chercher et il ne restait plus personne pour protester.